1ère édition du Forum de Tana en 2012

La première édition du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique s’est déroulée du 14 au 15 avril 2012, à Bahir Dar, en Éthiopie, et a porté sur le thème « Gestion de la diversité et fragilité des États ».

L’édition inaugurale du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique a vu la présence de quatre chefs d’État et de gouvernement, trois anciens chefs d’État et de gouvernement, sept ministres, un gouverneur d’État, six représentants d’organisations multilatérales africaines, dix acteurs du domaine de la sécurité internationale, 30 experts, six représentants d’organisations de la société civile et 13 partenaires. Les cinq régions africaines étaient représentées.

Le discours de bienvenue a été prononcé par S.E. Meles Zenawi, qui à l’époque, était le Premier ministre de la République fédérale démocratique d’Éthiopie. 

Dans son allocution, M. Zenawi a déclaré que le Forum de Tana ne visait pas à dédoubler ou à remplacer le travail des institutions déjà existantes, mais plutôt à venir en appoint et à les renforcer.

Il a révélé que l’objectif du Forum était de rechercher des solutions efficaces, élaborées par les Africains, pour résoudre les problèmes de sécurité les plus urgents du continent, en établissant un ordre du jour et en proposant une plate-forme de discussion.

Il a souligné que le cadre informel de la conférence, la participation non seulement de dirigeants politiques mais aussi de hauts responsables de l’armée et des services de sécurité, d’universitaires et d’hommes d’affaires, constituaient les principaux traits distinctifs du Forum. Il a également souligné que des décisions ne devaient pas être prises lors de la rencontre de Tana, et que des déclarations ne devaient pas être faites sur les questions de sécurité en Afrique. Il a insisté sur le fait que le Forum constituait un espace de discussion ouvert et varié sur les questions de sécurité en Afrique, sans les contraintes liées à la nécessité de parvenir à un consensus pour publier une déclaration ou adopter une décision.

En sa qualité de président du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique, S.E. Olusegun Obasanjo a insisté sur le fait que les événements survenus en Afrique du Nord (le « printemps arabe ») ont mis en évidence la nécessité urgente pour les pays africains de faire front commun pour remédier efficacement aux problèmes imprévisibles liés aux conflits et à l’insécurité.

1e édition du Forum de Tana

Fragilité des États et perspectives de paix en Afrique

Share This