5e édition du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique

La 5e édition du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique a eu lieu à Bahir Dar, en Éthiopie, du 16 au 17 avril 2016.

Dans son discours de bienvenue, le professeur Andreas Esheté, conseiller spécial du Premier ministre éthiopien et vice-président du conseil d’administration du Forum de Tana, a estimé que le Forum de Tana avait atteint son objectif de transformer le débat africain sur la paix et la sécurité. « Il y a cinq ans, nous nous sommes engagés dans un processus visant à transformer le débat africain sur la paix et la sécurité. Aujourd’hui, après avoir organisé avec succès quatre éditions du Forum qui ont vu la participation des plus hautes autorités gouvernementales, de la société civile, du milieu universitaire et du secteur privé, je suis convaincu que nous avons atteint cet objectif », a déclaré le professeur Esheté.

Il a déploré le fait que l’Afrique soit perçue comme « un lieu d’expérimentation et de propagation d’idéologies étrangères ». Il a affirmé que les Africains devraient se demander pourquoi, plus d’un demi-siècle après l’indépendance, le continent est toujours vulnérable aux menaces extérieures et dépend des solutions venues de l’extérieur du continent.

Le professeur Esheté a insisté sur la nécessité de combattre courageusement le statu quo et d’évaluer avec un esprit critique la capacité de ces institutions à résoudre les conflits une fois qu’ils ont éclaté ou même avant qu’ils n’éclatent.

En collaboration avec l’Université de Bahir Dar, un exposé public sur : « L’État développementiste en Afrique : L’expérience rwandaise ». La présentation, qui a servi d’événement préliminaire au forum, a été présidée par S.E. M. Joaquim Chissano, ancien président de la République du Mozambique.

Une série de tables rondes a eu lieu avec des intervenants représentant le gouvernement, la société civile, les universités et les organisations internationales multilatérales et régionales.

Le discours d’ouverture du 5e Forum de Tana a été prononcé par M. Kofi Annan, président de la Fondation Kofi Annan et ancien secrétaire général des Nations unies.

Dans son discours intitulé « L’Afrique et le dispositif mondial de sécurité », M. Annan a souligné qu’en Afrique, comme ailleurs, la recherche de la paix et de la sécurité ne consiste pas seulement à apporter une réponse purement militaire, qui ne s’attaque d’ailleurs pas aux causes profondes du mécontentement et de la violence. « Vous ne pouvez pas instaurer la paix et la sécurité sans un développement inclusif, l’État de droit et le respect des droits de l’homme. Ce sont les trois piliers de toutes les sociétés qui réussissent ».

5e Forum de Tana

L'Afrique dans le programme de sécurité mondiale

Share This