Appel à candidatures pour honorer des personnes et des institutions africaines lors de la remise des prix Tana @10
octobre 26, 2021

L’Institut d’études sur la paix et la sécurité (IPSS) de l’université d’Addis-Abeba est un éminent centre d’enseignement supérieur, de recherche et de dialogue politique sur la paix et la sécurité en Afrique. Créé en 2007, il figure parmi les 46 meilleurs établissements d’enseignement et groupes de réflexion d’Afrique subsaharienne selon les rapports du Global Go to Think Tank Index.

En 2017, l’Alliance des universités de recherche africaines (ARUA) a également choisi l’IPSS comme centre d’excellence sur les sociétés en situation de post-conflit. En outre, l’Institut gère le Programme pour la paix et la sécurité en Afrique (APSP), une initiative conjointement menée avec l’Union africaine. Soucieux de promouvoir et de mettre en œuvre l’appel en faveur de « l’élimination des conflits en Afrique et la promotion d’une paix durable » (Déclaration de Tripoli, art. 19, SP/ASSEMBLY/PS/DECL.(I)), l’IPSS joue un rôle de premier plan dans la recherche de solutions africaines aux problèmes de paix et de sécurité en Afrique.

L’IPSS abrite également le secrétariat du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique qui se tient chaque année depuis 2012. Ce forum réunit des personnalités, des chefs d’État et de gouvernement, des décideurs et d’autres experts dans le cadre d’une réunion informelle pour discuter des questions de paix, de sécurité et de développement en Afrique. Cette année, le Forum de Tana est prévu du 25 au 28 novembre 2021, et portera sur le thème « Maîtriser les risques contre la sécurité : Renforcer la résilience pour l’Afrique que nous voulons ». La discussion se déroulera selon un format hybride, à savoir des discussions en face à face et à l’aide d’une plateforme virtuelle.

Fond

Cette année (2021) marque la 10e édition du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique, l’événement annuel phare lors duquel des réflexions approfondies sont menées pour trouver des solutions africaines aux innombrables défis du continent en matière de paix et de sécurité. Le Forum se tient à un moment particulier en Afrique et dans le monde, principalement en raison des perturbations découlant de l’apparition et de la propagation soudaines de la pandémie de COVID-19 et des mesures prises par les États pour l’enrayer. Certes, certains anciens problèmes subsistent, mais les nouveaux sont à l’origine de tensions et de menaces qui se manifestent à l’intérieur des États, plutôt qu’à l’extérieur, et qui révèlent les causes profondes de la fissure dans les relations entre l’État et la société.

Objectif

Dans le cadre de la 10e édition du Forum de Tana, le secrétariat souhaite rendre hommage à 10 personnes et institutions africaines qui ont apporté une contribution remarquable au continent dans différents domaines tels que la jeunesse, les femmes, le secteur privé, la santé, l’enseignement supérieur, le secteur tertiaire, les chefs religieux, les médias, les arts (musique, arts visuels, etc.) et la sécurité environnementale.

Critères de nomination

Pour les individus :

  • L’impact du travail ou de la contribution du candidat pour aider à mieux comprendre et respecter les droits de l’homme, à promouvoir la paix, la sécurité, la santé pour tous et le développement durable ;
  • L’impact du travail ou de la contribution du candidat pour éliminer l’injustice sociale ainsi que les attitudes et pratiques discriminatoires à l’égard des personnes touchées par les conflits et la guerre ;
  • Le temps et les ressources que le candidat consacre à son travail ;
  • Le risque ou les conséquences négatives auxquels le candidat a été exposé dans le cadre de son travail ;
  • L’impact du travail du candidat pour inspirer les jeunes et les générations futures ;
  • La possibilité d’étendre le travail ou la méthode à un niveau national ou continental ;
  • Des preuves de réussite doivent être apportées, et l’impact doit être manifeste et mesurable. Cela peut/doit se faire grâce à des témoignages de bénéficiaires, par exemple.

Pour les institutions :

  • L’impact du travail de l’institution en vue de promouvoir une meilleure compréhension des droits de l’homme, de la paix, de la sécurité, de la santé et du développement ;
  • L’impact du travail de l’institution pour créer un environnement propice au respect des droits fondamentaux et au développement ;
  • La mesure dans laquelle les institutions ont utilisé des technologies avancées et des solutions innovantes pour apporter des changements et relever des défis mondiaux sans précédent ;
  • La contribution à un changement de politique majeur ayant eu un impact ou pouvant avoir un impact au niveau national/continental ;
  • Une avancée significative en termes de sensibilisation ou de travail de plaidoyer pour promouvoir la paix, la sécurité, la santé, le développement et une contribution notoire au travail au niveau communal/national/continental ;
  • Une importante contribution au progrès et au renforcement de la démocratie et des institutions démocratiques, ainsi qu’une capacité de résilience pour faire valoir les principes démocratiques ;
  • Un effort considérable pour renforcer les réseaux locaux dans tout le continent afin d’avoir un impact, sensibiliser / d’influencer en mobilisant massivement les individus et les groupes de personnes pour obtenir un changement ;
Critères de sélection
  • Il n’est pas possible de présenter sa propre candidature. Les institutions et les individus doivent être nominés par un pair ou un collègue qui témoigne de la pertinence de leur travail selon les critères définis.
  • 10 prix seront décernés à des individus/institutions – un pour chacun des 10 thèmes identifiés : la jeunesse, les femmes, le secteur privé, la santé, l’enseignement supérieur, le secteur tertiaire, les chefs religieux, les médias, les arts (musique, arts visuels, etc.) et la sécurité environnementale.
  • Les nominations reçues après la date limite ne seront pas acceptées.
Comment proposer une candidature

Pour proposer une candidature : Postulez ici

La personne qui propose une candidature doit examiner attentivement les critères de nomination définis.

Date limite

Toutes les nominations doivent être soumises au plus tard le 10 octobre 2021.

Share This