Le Forum de Tana célèbre sa 10e édition
août 6, 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – L’Institut d’études sur la paix et la sécurité (IPSS), qui abrite le secrétariat du Forum de Tana, a organisé avec succès 9 éditions de l’événement annuel depuis 2012. Cette année marque la 10e édition du Forum, sous le thème « Maîtriser les risques contre la sécurité : Renforcer la résilience pour l’Afrique que nous voulons ». En raison des mesures et des procédures mises en œuvre pour faire face à la pandémie de COVID-19, le Forum 2021 se déroulera sous un format hybride : un nombre limité de participants se réunira sur place et la plupart d’entre eux participeront virtuellement. Le Forum de cette année se tiendra du 25 au 28 novembre 2021.

En faisant participer les chefs d’État et de gouvernement actuels et anciens, l’Union africaine et les CER, le secteur privé, les décideurs et les représentants d’organismes multilatéraux, le Forum offre un cadre informel permettant aux principales parties prenantes africaines de mener des discussions franches, pertinentes et sincères, et de collaborer en vue de trouver des solutions africaines efficaces aux défis de sécurité les plus préoccupants auxquels le continent est confronté.

« Le Forum de Tana a démontré qu’il méritait d’être pris au sérieux en tant que véritable espace de dialogue dynamique consacré aux défis urgents, concrets et pertinents auxquels l’Afrique est confrontée en matière de paix et de sécurité. Seul un financement durable et à long terme permettra à l’UA de suivre un programme indépendant qui répond aux activités et aux besoins communs de ses États membres. »

S.E. Abiy Ahmed, Premier ministre éthiopien, 7e Forum de Tana, 2018

Le Forum de haut niveau de Tana est une initiative découlant de la Déclaration de l’Union africaine faite à Tripoli en août 2009. Dans la Déclaration de l’Union africaine sur l’élimination des conflits et la promotion d’une paix durable en Afrique (Déclaration de Tripoli, août 2009), les chefs d’État et de gouvernement africains ont indiqué que la paix et la sécurité constituent un « défi intellectuel » commun et ont appelé à l’élaboration de « solutions proprement africaines » pour le relever. Le Forum de Tana est organisé par l’Institut d’études sur la paix et la sécurité (IPSS) de l’Université d’Addis-Abeba pour faire suite à cet appel.

Les objectifs de l’édition 2021 du Forum de Tana de haut niveau sont les suivants :

  • Accorder une place prépondérante aux Africains dans le discours sur la sécurité et la résilience dans différents espaces politiques, économiques et sociaux ;
  • Susciter une réflexion et faire la synthèse des connaissances et des idées qui aideraient un grand nombre d’acteurs nationaux, régionaux et continentaux à mieux contribuer à façonner l’avenir de « l’Afrique que nous voulons » de manière plus prometteuse et plus sûre ;
  • Analyser les questions concernant à la fois l’instauration d’une paix, d’une sécurité et d’une résilience axées sur les personnes, conformément au thème de cette année adopté par l’Union africaine : « Arts, culture et patrimoine » ;
  • Évaluer la contribution de l’Afrique pour maîtriser la pandémie de Covid-19, y compris l’investissement dans la recherche et les produits de connaissance qui constituent une solution de l’Afrique à un problème mondial.

Les discussions du Forum devraient permettre de :

  • Examiner en profondeur les défis aigus auxquels l’Afrique est confrontée en matière de changement climatique et de résilience climatique. Ces défis entraînent de graves répercussions sur la sécurité des citoyens dans un contexte marqué par l’insécurité alimentaire, les migrations, les conflits liés à l’agriculture et à l’accès à l’eau, pour n’en citer que quelques-uns ;
  • Analyser comment un système de santé solide et des vaccins équitables peuvent aider à renforcer la sécurité ou être source d’insécurité pour les autres secteurs en cette période cruciale ;
  • Mettre l’accent sur la mobilisation et la mise en place du modèle de résilience locale permettant aux Africains de faire entendre leur voix et d’agir ;
  • Évaluer la contribution de l’Afrique pour maîtriser la pandémie de Covid-19, y compris l’investissement dans la recherche et les produits de connaissance qui constituent une solution de l’Afrique à un problème mondial.
  • Analyser les impacts sur la santé et étudier d’autres facteurs multiformes dans le cadre de la recherche de la paix et de la sécurité, notamment la façon dont les services de santé provoquent des problèmes de sécurité et vice-versa.

Personne de contact : Yonas Berhané, coordinateur des communications et de la gestion des profils, Institut d’études sur la paix et la sécurité, IPSS

Numéro de téléphone : +251 930 821382

Courriel : Yonas.b@ipss-addis.org

Share This